*
Histoire
Home Français Deutsch English
Menu
Présentation Présentation
Absinthe historique Absinthe historique
Nos absinthes Nos absinthes
Nos accessoires Nos accessoires
Shop Shop
Visites Visites
Plan d'accès Plan d'accès
News News
Photos Photos
Newsletter Newsletter
Liens Liens
Contact Contact
Plan du site Plan du site
Recherche

Histoire de l'absinthe



Plante d'absinthe

C'est au Val-de-Travers, à la fin du 18ème siècle, que la mère Henriod vend son secret de fabrication au Major Daniel-Henri Dubied. Intéressé par les affaires, il se met à distiller de plus grandes quantités et lance l'absinthe sur le marché.

Dès 1797, il exploite industriellement ce produit avec l'aide de son beau-fils, Henri-Louis Pernod et inaugure sa première distillerie à Couvet.

Au début du 20ème siècle plusieurs distilleries ouvrent leurs portes et les cultivateurs produisent, dans toute la région, de l'absinthe qu'ils entreposent dans des séchoirs. La culture et la distillation d'absinthe deviennent les principales activités du Val-de-Travers.

Le succès de cet apéritif dérange. Les vignerons et les fabricants de goutte, aidés des mouvements antialcooliques, s'attaquent à l'absinthe. Le 5 juillet 1908, la majorité des cantons, sauf Neuchâtel et Genève, acceptent l'initiative interdisant la fabrication et la vente d'absinthe sur tout le territoire suisse.
Deux ans plus tard, soit le 7 octobre 1910, la loi entre en vigueur mais au Val-de-Travers la production d'absinthe ne s'arrête pas. Elle bascule juste dans la clandestinité.

Durant tout le 20ème siècle, l'absinthe interdite trouve son propre marché. Le 1er mars 2005, les chambres fédérales lèvent l'interdiction. Après une centaine d'années de clandestinité, l'absinthe peut à nouveau être fabriquée en toute légalité.
Alambic clandestin

Une nouvelle ère commence dans les distilleries au bénéfice d'une concession !


PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Center-right_red
Absinthe Alain Rey
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail